SI de santé : 2 nouveaux programmes

Le 20/03/2017

Pour   accompagner   les   établissements   de   santé   dans   le   virage   numérique,   Marisol TOURAINE,   ministre  des  Affaires  sociales  et  de  la  Santé,  lance  les  programmes «e-parcours»  et  «e-Hôp  2.0».  Dans  le  prolongement  de «Territoire  de  soins  numérique»
et «Hôpital   numérique»,   ces   deux   programmes   permettront   de   développer   les   systèmes d’information des établissements de santé et de proposer aux professionnels des solutions
numériques visant à améliorer la prise en charge de leurs patients.
Grâce   au plan  d’investissements  2017-202,  doté  de  2  milliards  d’euros,  les  programmes «Territoire  de  soins  numérique»  et  «Hôpital  numérique»,  qui  arrivent  à  leur  terme,  seront
poursuivis et amplifiés :

  • le programme «e-parcours» aura pour objectif d’améliorer la prise en charge des patients et de  faciliter  les  échanges  entre  les  professionnels  de  santé.  Les  solutions  numériques  testées pendant  3  ans  dans  le  cadre  du  programme  «Territoire  de  soins  numérique»  seront  ainsi proposées  aux  professionnels  médico-sociaux  et  sociaux  à  travers  toute  la  France à l’horizon 2021  (prise  de  rendez-vous  dématérialisée,  géolocalisation  des  équipes  mobiles,  gestion  et disponibilité  des  lits, etc .). 150 millions d’euros seront engagés sur la période  2017-2021  à destination des Agences régionales de santé (ARS) chargées de piloter le déploiement au sein de leur région, dont 20 millions d’euros dès 2017 ;
  • le programme   «e-Hôp   2.0» permettra  de  développer  les  systèmes  d’information  des établissements  de  santé.  Concrètement,  il  s’agira  de  soutenir  financièrement,  dans  le prolongement  des  actions  engagées  dans  le  cadre  du  programme  « Hôpital  numérique»,  le développement  de  solutions  numériques  visant  à  faciliter  les  liens  des  établissements  avec  les patients  et  avec  les  établissements  partenaires  (prise  de  rendez -vous et résultats d’analyses en ligne,  compte  rendu  d'examen  d'imagerie, etc.). Au total, 400 millions d’euros seront investis jusqu’en 2021.

Les  programmes  «e-parcours»  et  «e-Hôp  2.0» s’ajoutent aux mesures mises en place depuis 2012, et notamment la relance du dossier médical partagé ou les expérimentations de télémédecine.
La ministre a par ailleurs présenté, en juillet 2016, une stratégie nationale e-santé 2020.

Source : Communiqué de presse du Cabinet de Marisol Tourraine