Accident Vasculaire Cérébral (AVC)

L’Accident Vasculaire Cérébrale (AVC), est l’une des principales causes de mortalité en France et la 1ère cause de handicap acquis de l’adulte.
Elle est toutefois largement accessible à la prévention. Lorsqu’un AVC survient, une prise en charge très précoce peut éviter les complications et en limiter les séquelles, favorisant ainsi le retour à domicile.

Un accident vasculaire cérébral survient lorsque le flux sanguin rencontre un obstacle (caillot sanguin ou vaisseau sanguin rompu) qui bloque son passage vers les différentes parties du cerveau, ce qui prive ces dernières de leur apport vital en oxygène, causant leur disfonctionnement puis leur mort en quelques minutes.

Les effets dévastateurs d'un accident vasculaire cérébral sont souvent permanents car les cellules cérébrales mortes ne sont pas remplacées.
Il existe deux types d'AVC :

les AVC ischémiques ou infarctus cérébraux (80% des AVC) : artère bouchée par un caillot de sang, ce qui bloque la circulation sanguine
les AVC hémorragiques (20% des AVC) : rupture d'une artère, déclenchant une hémorragie intracérébrale ou rupture d'un anévrysme (malformation vasculaire congénitale), entraînant une hémorrgie méningée.


Source : Ministère de la Santé


Les signes de l'AVC

Il est primordial de connaître les signes de l’AVC et d'appeler immédiatement les urgences car il faut agir vite !  Il existe des traitements d'autant plus efficaces qu'ils sont administrés très rapidement.
 

 

Afin de donner aux patients le maximum de chances de limiter les séquelles d'un AVC,  les services d'urgences des principaux hôpitaux Auvergnats (Vichy, Moulins, Montluçon, Aurillac) sont équipés d'un matériel de télémédecine permettant de requérir l'avis d'un neurochirurgien à distance.


Pour en savoir plus


Sites nationaux

http://www.accidentvasculairecerebral.fr/
http://www.avcvitele15.com/index.php

Fichiers associés