Messageries sécurisées de santé

Le 30/01/2017

Une instruction de la direction générale de l'offre de soins (DGOS) publiée le 18 janvier lance un appel à projets auprès des agences régionales de santé (ARS) pour développer l'usage des messageries sécurisées de santé comme support de la lettre de liaison et des résultats d'examens de biologie médicale.

Alors que l'ensemble des établissements de santé avaient jusqu'à la fin d'année 2015 pour rendre leur messagerie compatible avec l'espace de confiance "MSSanté" élaboré par l'Agence des systèmes d'information partagés en santé (Asip santé), la DGOS constate dans cette instruction que ce déploiement n'est "pas complet" et qu'il faut donc en développer l'usage par les professionnels à l'hôpital et en ville.

Pour ce faire, la DGOS envisage de "s'appuyer sur deux grands besoins d'échange de données": la transmission de la lettre de liaison entre établissement de santé et médecin de ville exigée par un décret datant de juillet 2016 et l'envoi électronique, par les laboratoires de biologie, du compte rendu d'examens de biologie médicale structuré conformément à un référentiel d'interopérabilité.

Source : TIC Santé

En savoir plus